Actualité - 10 décembre 2021

#FocusRésidence : KINOPEDIA

Mathilde Rouxel, Chercheuse en résidence #CollExPersée
Mathilde Rouxel, Chercheuse en résidence #CollExPersée | © DBU/Sorbonne Nouvelle
La Direction des Bibliothèques Universitaires (DBU) de l’Université Sorbonne Nouvelle accueille depuis le mois de septembre la résidence de recherche CollEx-Persée « KINOPEDIA, repenser les images du passé pour une pédagogie du présent ».

« Je suis arrivée en septembre 2021 à la DBU de l’Université Sorbonne Nouvelle pour travailler dans le fonds de la Cinémathèque Centrale de l’Enseignement Public, qui rassemble des films pédagogiques destinés aux écoles datés des années 1920 à 1996. Le point de départ de la résidence est  la constitution d’un corpus de films réalisés dans l’espace colonial entre 1930 et 1965, afin d’évaluer l’évolution des modes de représentation de ces territoires dans les écoles. Les principaux objectifs de ce travail sont ainsi d’éclairer l’histoire du fonds de la CCEP à partir de ce corpus d’une centaine de films, qui est aussi un échantillon-test pour la mise en ligne de la nouvelle bibliothèque numérique de la Bibliothèque Sorbonne Nouvelle. En identifiant ces films et en les choisissant parmi le fonds physiques des films destinés à être numérisés, le projet Kinopedia doit contribuer à la production de ce vaste projet en soulevant quelques problématiques rencontrées par les chercheurs et en tentant de construire, en discussion avec les bibliothécaires, de nouveaux outils de recherche ou d’indexation.

Les films qui appartiennent au corpus choisi soulèvent des questions d’ordres variés, et font parfois écho à l’actualité (la célébration des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, notamment). Pour valoriser la diversité de ce fonds, plusieurs événements ont été envisagés : des projections, des débats et des manifestations scientifiques essaimeront durant tout le premier semestre de l’année 2022 autour de différents films répondant à différentes thématiques.

A ce jour, j’ai procédé au visionnage et à l’analyse du corpus identifié et j’ai mené des recherches relatives au fonds lui-même, dont l’histoire est peu connue et peu référencée. Un premier train d’une trentaine de films a été envoyé à la numérisation, et nous avons établi avec différents acteurs de la DBU le calendrier de valorisation pour 2022 (séminaires, journées d’études, projections, etc.). Le travail mené durant ces séances publiques sera retranscrit et publié dans un carnet hypothèses intitulé “Kinopédia”, créé à cet effet.

La configuration de ce projet, qui m’incite en tant que chercheuse à collaborer étroitement avec différents acteurs de la DBU, à savoir avant tout Frédéric Rolland, responsable du fonds de la CCEP, mais aussi les référents attachés à la bibliothèque numérique, Vincent de Lavenne et Emeline Juillard, ou encore la référente CollEx-Persée de la DBU, Carolina Torrejon, permet un dynamisme enthousiasmant autour d’un fonds trop peu exploité mais qui regorge de passionnants documents. »

Mathilde Rouxel, Chercheuse en résidence CollEx-Persée

Voir la page-résidence > ici

#FocusRésidence

Une actualité ou un événement à partager avec nous ?

Proposez vos actualités et événements afin qu'ils soient publiés sur le site du CollEx-Persée