Stratégie

Contribuer à la performance de la recherche française en développant des services documentaires au plus près des besoins des chercheurs.

De quelle manière CollEx-Persée instruit-il ses axes stratégiques ?

L’action de CollEx-Persée se décline selon un programme défini dans le cadre de sa feuille de route annuelle validée par le Conseil des membres du GIS. Sa mise en œuvre est confiée à des groupes de travail ad hoc, qui associent les opérateurs nationaux de la documentation, des représentants des bibliothèques délégataires et associées et, le cas échéant, des experts invités. Les avancées et publications des différents GT font l'objet d'actualités régulières sur le site web et Twitter.

Que finance CollEx-Persée ?

Le GIS CollEx-Persée repose sur un financement annuel du Ministère constitué de quatre pôles de dépenses : les crédits attribués aux bibliothèques délégataires et associées pour le développement des collections et des services documentaires ; les actions portées par des opérateurs : pour les plans de conservation partagée et l’aide au signalement dans les catalogues de fonds documentaires notamment ; les programmes nationaux liés à la feuille de route du GIS ; les appels à projets innovants dans le domaine de la numérisation enrichie et des services à la recherche.

Comment CollEx-Persée travaille-t-il avec d'autres opérateurs ou associations ?

Des organismes publics ou privés, concernés ou intéressés par les questions traitées par le GIS, peuvent participer à des actions spécifiques qu’ils ont décidé de soutenir ou auxquelles ils auront décidé de participer. Par ailleurs, le GIS CollEx-Persée entend s'appuyer sur toutes les compétences et tous les partenaires disponibles sur les sujets qu'il instruit. A ce titre, des partenariats ou des rapprochements plus ponctuels ont déjà eu lieu avec Couperin, ISTEX, l'ADBU, le CINES, Huma-Num, le Comité Science ouverte, l'Enssib ou le GIS Réseau Urfist.

Infrastructure de recherche

CollEx-Persée est une infrastructure de recherche en information scientifique et technique, mise en place en 2017. Elle réunit, sous la forme d’un groupement d’intérêt scientifique 21 établissements de recherche (membres ou associés), 4 opérateurs nationaux (Persée pour la numérisation ; l’Abes pour les données bibliographiques ; le CTLES pour la conservation des documents ; l’INIST-CNRS pour la fouille de données), la Bibliothèque nationale de France et une centaine de structures labellisées au titre de leurs collections d’excellence.

Son objectif est de faciliter l’accès et de favoriser l’usage des collections de bibliothèques par les chercheurs dans un contexte où les relations entre ces deux communautés sont mises à l’épreuve du fait des évolutions techniques et de la disponibilité massive de ressources documentaire en ligne qui ont modifié le processus de recherche.

La vision de CollEx-Persée est celle d’une bibliothèque qui développe des collections hybrides (penser ensemble les ressources numériques, imprimés, matériaux de la recherche comme les archives et les ressources iconographiques) adossées à des services qui répondent aux nouveaux besoins des chercheurs en tant qu’utilisateurs de sources d’information de toute sorte et producteurs de données et de résultats de recherche.

Feuille de route

Porter une politique nationale de numérisation

Persée est l’opérateur central de ce programme, tant pour coordonner les programmes de numérisation avec les chercheurs, que pour assurer l’exploitation et la diffusion de corpus numérisés. L’accès aux gisements documentaires et leur usage scientifique constituent un enjeu majeur pour les communautés de chercheurs. De nombreux programmes de numérisation ont fortement contribué à la dématérialisation et à la diffusion de corpus et de vastes collections en mobilisant scientifiques, bibliothèques, archives et opérateurs. Cependant, une grande dispersion des efforts a été constatée et démontre l’intérêt d’un dispositif national permettant la coordination, la formulation de préconisations concertées et un soutien financier à la réalisation de projets. CollEx-Persée s’inscrit dans cette perspective avec l’ambition de soutenir une numérisation enrichie et qualitative au service de la recherche. Si l’accès ouvert à des contenus dématérialisés est une étape indispensable, les besoins des chercheurs vont au-delà : structuration des documents, possibilité de manier et d’exploiter des données qui en sont issus, enrichissement sémantique, recherche transversale et garantie de pérennité.

Développer de nouveaux services avec les chercheurs

Ce programme, piloté par le Muséum national d'histoire naturelle, vise à favoriser le développement de services à la recherche adossés aux collections d’excellence CollEx-Persée. Sont encouragés dans ce cadre des projets émanant des établissements du GIS qui, en collaboration avec d’autres établissements et les opérateurs nationaux compétents, proposeront des initiatives d’expérimentation de nouveaux services ou de consolidation et d’élargissement de services existants à destination des chercheurs. Le champ des services et des collections concernés est vaste puisqu’il recouvre toutes les formes d’appui documentaire susceptibles d’intervenir dans le cycle de vie des données d’un projet de recherche, qu’elles soient nativement numériques ou issues de la numérisation : publications (monographies, périodiques…), archives scientifiques (manuscrits, carnets de terrain, de laboratoire, correspondances et journaux de chercheurs…), jeux de données primaires de la recherche (données d’observation, de calcul…), matériaux nés numériques collectés en ligne (par archivage ou captation web), documentation électronique, documents audiovisuels et multimédias, métadonnées (issues des catalogues de bibliothèque ou d’autres communautés, y compris leurs référentiels).

Rendre visible les collections par la cartographie et le référencement

La mission cartographie co-pilotée par la BnF et l'Abes, correspond à la conception et mise en place des processus et des outils de repérage des gisements documentaires et des compétences scientifiques, selon les disciplines, en agrégeant les informations produites par les bibliothèques du réseau Collex-Persée. L’objectif est de les rendre très visibles dans les moteurs de recherche et dans l’environnement des chercheurs. La mise en œuvre de ce programme reposera sur l’actualisation et la mise ne réseau de bases de données et de référentiels déjà existants. L’objectif est de proposer sur le web un outil ou un service qui fasse le lien entre les communautés de chercheurs et les gisements documentaires utiles à leurs recherches.

Labelliser les collections d'excellence pour la recherche

Cette mission consiste à identifier les collections d’excellence, d’intérêt national et international, sur tout support, et de contribuer à leur labellisation afin de dresser, en lien avec la BnF, l'Abes et les principaux centres de recherches, une cartographie nationale de ces ressources. Celle-ci permettra d’améliorer la visibilité de ces gisements documentaires pour les chercheurs et contribuer à structurer le paysage documentaire national en vue du développement des coopérations et des mutualisations nécessaires à l’amélioration du service rendu.

Enrichir l’offre de contenus par la négociation de ressources sous licences

CollEx-Persée souhaite coordonner et soutenir l’acquisition de ressources documentaires, mais également la collecte de matériaux pour la recherche sur tous supports (archives de chercheurs, données de la recherche, enregistrements, images…), et la constitution des collections numériques produites par ses membres, afin d’offrir des collections d’excellence, hybrides (matérielles et numériques), aux communautés de recherche. Une des réponses développées dans ce cadre est l’achat de ressources électroniques de niche, à l’usage de communautés restreintes de chercheurs, en complément de l’offre déjà disponible au sein des structures documentaires, notamment grâce au dispositif ISTEX. Le groupe de travail piloté par Bibliothèque nationale et universitaire encadre la négociation et l’acquisition de ces ressources, sans oublier d’étudier les modalités d’archivage pérenne.

Préserver le numérique

La préservation numérique est comprise comme la mise en œuvre de processus de caractérisation, documentation, normalisation et migration des fichiers numériques constitutifs des corpus de la recherche aux fins de limiter au mieux les risques de perte et d’assurer leur accessibilité de long terme. Cet «angle mort» dans la gestion des données et des sources de la recherche, auquel aucun dispositif, outillage ni opérateur national de l’ESR n’apporte aujourd’hui de solution fonctionnellement ou économiquement satisfaisante, doit être une préoccupation de CollEx-Persée. Le GIS s’efforcera d’engager une démarche de pédagogie et de sensibilisation sur le sujet, d’identifier les besoins et problématiques propres aux établissements et d’initier un dialogue spécifique avec des opérateurs compétents (dont le CINES, la BnF, Huma-Num, les archives publiques…). La contribution de CollEx-Persée sera en particulier de définir avec et pour les membres du réseau une politique de la chaîne de collecte/production, accès et conservation à long terme, en fonction d’une typologie des produits et des données et de l’intérêt d’un archivage à long terme ou pas.

Favoriser l'accès aux collections

En s’appuyant sur un réseau de bibliothèques de référence, Collex-Persée doit faciliter l’accès national et international aux collections. Il s’agit de repenser et moderniser le dispositif de fourniture à distance de documents, et le prêt entre bibliothèques, autour de grandes bibliothèques de recours, visibles par les communautés scientifiques. Il est essentiel de prendre appui sur les évolutions réglementaires récentes pour rendre plus lisible et harmoniser les pratiques des bibliothèques, afin de rendre la fourniture à distance plus aisée pour les usagers, dans le respect des ayants droits. La modernisation de la fourniture de documents accompagne la stratégie nationale de soutien à la conservation partagée et aux acquisitions mutualisées. Elle est donc intimement liée aux problématiques de réseaux et de signalement des collections. ces axes sont pilotés par le CTLes.

CollEx-Persée en chiffres

5 M€

Budget annuel du GIS CollEx-Persée

21

Etablissements de recherche

41

Projets lauréats de l'appel 2018

4

Opérateurs en IST de l'ESR