Numérisation

CollEx-Persée met en œuvre la politique nationale de numérisation en faveur d’une numérisation enrichie au service de la recherche. Les objectifs sont de soutenir la constitution de corpus numérisés, mutualiser les moyens nécessaires et assurer l’exploitation des corpus créés. Le GT apporte son expertise sur ces différents axes.

Prochain(s) rendez-vous

18 avril

Clôture de l'étude de besoins sur les outils de numérisation

28 janvier 2021

Ouverture de l'étude de besoins sur les outils de numérisation

Objectifs du GT

Le groupe de travail numérisation fournit un travail d’expertise sur les sujets ayant trait à la politique nationale de numérisation. Il fait des propositions aux instances de pilotage du GIS pour la mise en œuvre de ses axes : le soutien à la numérisation de corpus en lien avec des projets de recherche ; le portage de programmes pluridisciplinaires d’envergure nationale ; la promotion de la bibliothèque comme lieu de recherche et d’expertise. 

Feuille de route 2020 – 2021

Le GT numérisation réalise une étude de besoins auprès des différents types de structures documentaires (BU, BIU, BM, Archives, Laboratoires, Grands Établissements etc.). Cette étude vise à repérer des outils de gestion de numérisation, de production et de diffusion de corpus numérisés, en vue de les mutualiser ou de les faire évoluer pour faciliter les projets de numérisation.

Cette étude permettra de nourrir la réflexion pour favoriser l’émergence au niveau national d’une chaîne de numérisation enrichie solide, constituée de briques techniques interopérables et/ou d’une ou plusieurs plateformes ouvertes. Cette chaîne pourrait être utilisée par les structures documentaires lors de leurs projets de numérisation, pour une ou plusieurs étapes du projet.

Par ailleurs, le GT reste impliqué dans la préparation et l’expertise de l’appel à projets collaboratifs, qui sera publié au cours de l’année.

Réalisations 2018 – 2020

Politique nationale de numérisation : le groupe a formalisé la politique nationale de numérisation présentée aux instances de CollEx-Persée.

Appel à projet Collaboratif : le groupe a participé à la réflexion sur les thématiques « Numérisation » et « Services » et à l’expertise des projets déposés.

Appel à projet Résidences : le groupe a participé à la conception de l’appel à projet.

La politique nationale de numérisation

L’année 2019 fut celle de la présentation aux instances (conseil scientifique du 8 mars 2019, comité opérationnel du 10 avril 2019 et conseil des membres du 21 mai 2019) du cadre de la politique nationale de numérisation. L’orientation stratégique proposée recoupe :

  • La promotion d’une numérisation enrichie et qualitative répondant aux besoins de la recherche (accès, structuration, exploitation et pérennité) qui positionne les bibliothèques au sein même du processus de recherche.
  • Le lien entre numérisation et usages scientifiques qui la distingue d’une numérisation plus patrimoniale, orientée vers la culture.
  • De penser à la fois accès, structuration, exploitation, pérennité des objets numérisés.

Les principes directeurs  développés sont les suivants :

  • Soutenir  la  production  et  la  diffusion  de  contenus  et  de données  avec  un  respect  des standards ;
  • Mutualiser  les  outils  et  plateformes  existants ;
  • Assurer l’interopérabilité des corpus et une diffusion déconcentrée ;
  • Promouvoir  autant  que  possible  les principes  de la science ouverte ;
  • Ne  pas oublier la conservation pérenne des corpus obtenus dans le cycle de vie des documents numérisés.

Trois axes de développement sont identifiés :

  • Le soutien à la production et à la diffusion de corpus liés aux programmes de recherche (notamment via les appels à projets collaboratifs en 2018, 2019 et à venir en 2021), ainsi que la promotion d’une expertise des outils, en vue de leur recommandation (par exemple, le soutien à NumaHop).
  • Le portage de programmes disciplinaires d’envergure nationale : en privilégiant  une approche massive,  par la mise à  disposition  des  collections, publications,  archives,  thèses et en travaillant  sur  les  outils et la priorité  de convergence EAD et TEI.
  • La promotion de la bibliothèque comme lieu de recherche et d’expertise, notamment par la mise en œuvre d’un appel à projets «résidence» en 2020.

Les origines

La convention constitutive assigne au GIS la mission de porter une politique nationale dans le domaine de la numérisation. Il est indiqué que Persée constitue l’opérateur central pour organiser des programmes de numérisation avec les chercheurs au sein de CollEx-Persée.

La feuille de route 2018 des infrastructures de recherche reprend ce point en indiquant que CollEx-Persée « constitue un cadre d’élaboration des politiques nationales pour la numérisation et la conservation partagée ainsi qu’un cadre de mise en œuvre d’actions concertée ».

Au fil des feuilles de routes successives, Persée a joué un rôle moteur dans la concrétisation de cette stratégie. Dans la première phase de mise en place de l’infrastructure, Persée a grandement contribué aux instances stratégiques, a piloté un groupe de travail dont les livrables ont servi l’ensemble du dispositif avec le lancement d’un vaste appel à projets en 2018 et a apporté son expertise technique comme organisationnelle.

Cette réflexion s’inscrit dans un contexte où les réalisations en matière de numérisation sont déjà nombreuses et s’appuient sur des acteurs bien identifiés et des plateformes opérationnelles. L’enquête Six&Dix conduite en 2017 et 2018 a montré la richesse des ressources numérisées et les investissements des établissements et du MESRI en la matière.

Télécharger PDF, 1 Mo

Composition

Le GT est composé d’experts, issus de différentes structures de l’enseignement supérieur et de la culture.

Laurie Aoustet (BIS) – co-pilote – et Héloïse Marill (Persée) – co-pilote.

Céline Smith (MathDoc), Louis Delespierre (MESRI),  Alexandra Gottely (Cujas), Alix Lamé-Bergis (BnF), Donatienne Magnier (Sciences Po), Cécile Malleret (Université de Lille),  Clément Oury (MNHN – GT Préservation ), Laurence Rageot (MSH), Jérome Schweitzer (Bnu), Mathieu Stoll (SIAF), Aleth Tisseau des Escotais (Observatoire).

Aller plus loin