Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Université de Poitiers | © MSHS de l’Université de Poitiers

Labellisé

Centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société – Poitiers

Acadie | Amérique latine | Migrinter

Université de Poitiers

Infos

Le Centre de documentation de la Maison des Sciences de l'Homme et de la Société regroupe 7 fonds thématiques spécifiques à des laboratoires de recherche et un fonds commun SHS en libre accès. Trois de ces fonds - Migrinter, CRLA et Acadie - ont reçu la labellisation Collections d'Excellence.

En savoir plus

MIGRINTER

Créé en 1985 en même temps que le laboratoire, le Fonds thématique Migrinter possède de nombreuses revues spécialisées migrations et il s’accroit d’environ 200 ouvrages chaque année. Le centre de documentation rassemble plus de 6 000 ouvrages et plus de 40 revues spécialisées sur les migrations internationales et les relations interethniques. Ouvert 36 heures par semaine, il est accessible aux chercheurs et aux étudiants de 3e cycle. Sa base de données bibliographiques, MigrinterNet, contient plus de 22 000 notices bibliographiques correspondant à des documents disponibles au centre de ressources. Migrinter constitue en France le seul centre de recherche sur les migrations internationales qui articule ces quatre activités de production, de transmission de la connaissance scientifique, de publication et de diffusion de l’information scientifique sur ce thème. Si la recherche constitue le point de référence de ses activités, l’équipe accorde une grande importance à celles de formation, de publication et de documentation. Le fonds est constitué de documents des années 60 à nos jours. Les migrations internationales et leurs effets constituent aujourd’hui un phénomène d’une ampleur considérable et d’une grande complexité. La connaissance de leurs déterminants, de leur fonctionnement, de leurs dynamiques internes et de leurs implications tant dans les espaces et sociétés d’accueil que dans les régions et pays d’origine nécessite d’être développée autour d’une thématique propre, les migrations internationales, et à travers une approche pluridisciplinaire. Créée en 1985 par Gildas Simon (médaille d’argent du CNRS en 1996), l’unité de recherche MIGRINTER a développé un pôle qui conduit de façon intégrée des activités de recherche, de formation, de publication et de documentation sur les migrations internationales et leurs effets dans les pays de destination comme dans ceux d’origine.

 

CRLA

La collection du CRLA–Archivos est née en 1964 et s’enrichit constamment depuis cette date. Le fonds est constitué de documents des années 60 à nos jours. Le fonds thématique du Centre de documentation de la MSHS le plus important en volumes est celui du Centre de Recherches Latino-Américaines (CRLA) spécialisé sur la littérature latino-américaine. C’est un patrimoine remarquable qui constitue la base des archives littéraires latino-américaines. Elle est constituée de cinq fonds : le Fonds général Littérature latino-américaine, le Fonds Littérature cubaine, le Fonds Civilisation latino-américaine, le Fonds Jacques Gilard et le Fonds Raymond Cantel de littérature populaire brésilienne Il s’agit d’une très riche collection réunie par le fondateur du CRLA ; avec ses 5 000 folhetos (livrets) -enrichis depuis par 3 000 folhetos supplémentaires-, c’est le deuxième ensemble de ce type au monde, après celui de la Casa de Rui Barbosa de Rio de Janeiro. Une équipe travaille activement à classer, étudier et promouvoir ce fonds exceptionnel, qui fait l’objet de nombreux mémoires de Master 1 et 2 et sur lequel plusieurs thèses sont en préparation. Le travail sur le Fonds Raymond Cantel a commencé à être diffusé dans les 35 universités brésiliennes membres du Réseau Santos-Dumont. Le fonds a été enrichi de nombreux documents, de livres, d’une trentaine de disques compacts et de plus de soixante-dix manuscrits uniques. Ce travail de conservation fait parti du projet « Sauvegarde et Restauration du Fonds Raymond Cantel » avec les partenaires universitaires, régionaux, nationaux et est une équipe de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes –ITEM (UMR8132). Le CRLA-Archivos est né en 1995 de la fusion du Centre de Recherches Latino-Américaines de l’Université de Poitiers (1964-1995) et du GDR 1190 « Archives de la Littérature Latino-Américaine et des Caraïbes du XXe siècle » (CNRS-Université de Paris X-Nanterre).internationaux. Le CRLA-Archivos (Centre de Recherches Latino-Américaines-Archivos) http://www.item.ens.fr/archivos/

 

ACADIE

Le fonds Acadie de l’Institut d’études canadiennes et québecoises (IEAQ) est le plus important d’Europe. Il s’inscrit dans un territoire, celui du Poitou, centre d’émigration important vers la Nouvelle France du XVIIe siècle, duquel subsiste aujourd’hui un riche héritage patrimonial. La richesse documentaire de ce fonds résulte d’un partenariat de longue date avec l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton au Canada. Il est constitué de documents majoritairement francophones couvrant les sciences humaines et sociales et la littérature canadienne sur l’Acadie, le Canada et le Québec. Il se compose de 5593 ouvrages, 48 titres de périodiques, de littérature grise, de microfiches et diapositives. Ce fonds thématique singulier, riche et pluridisciplinaire a permis la mise en place de projets scientifiques internationaux au sein de l’IEAQ, structure de recherche fédératrice qui coorganise chaque année et depuis plus depuis plus de 37 ans des actions scientifiques avec de nombreux laboratoires de recherche au plan local, national et international, notamment l’éminent Centre européen d’études canadiennes (CEEC) ou encore les Universités canadiennes. Le fonds Acadie de l’IEAQ a été alimenté par de nombreux dons – tels le fonds Marguerite Maillet Acadie, le fonds Amitiés Acadiennes – à l’origine du fonds Acadie -, ou encore le fonds Centre culturel canadien – ainsi que des collections privées. Ces dons très importants ont permis de mettre en place des coopérations avec les partenaires de la Chaire de recherche sur le Canada créée en 2012 et les Universités de Poitiers, Limoges et La Rochelle. Cette coopération est à l’origine de plusieurs actions scientifiques phares et elle a permis un travail intersectoriel entre les Enseignants-chercheurs et les collègues des SCD par la mise en place de catalogues, de fenêtres de recherche et d’expositions dans le cadre de colloques par exemple. Dans une perspective de science ouverte, le centre de documentation de l’IEAQ travaille à la mise en place de la plateforme Francoralité.

Voir le site internet