Actualité - 15 décembre 2020

Parole de chercheurs >>> Emmylou Haffner

Bibliothèque mathématique Jacques Hadamard (UMS 1786)
Parole de chercheurs >>> Emmylou Haffner
Parole de... est une rubrique qui recueille le témoignage de chercheurs sur leurs pratiques de recherche et l'intérêt pour eux des services développés par CollEx-Persée.

Les mathématiques sont une science singulière de plusieurs points de vue : leur caractère cumulatif, leur prétention à l’universalité, la validité longue des textes et la possibilité de réinterpréter ceux-ci dans différents contextes. Il n’est pas rare de trouver, dans les bibliographies de publications et thèses contemporaines, des travaux datant de plusieurs décennies voire de plus d’un siècle. La communauté mathématique a ainsi développé un rapport particulier à ses textes et à leur histoire.

La fécondité dormante des textes mathématiques du passé est l’un des moteurs de l’attention que le projet AMOr propose de porter aux archives de la recherche mathématique. Grâce au financement du GIS CollEx-Persée, la Bibliothèque Jacques Hadamard pourra  traiter et inventorier le fonds du Laboratoire de Mathématiques d’Orsay (LMO), et développer une politique d’archivage des données de la recherche dont les mathématicien.ne.s seront les premiers acteurs.

Au-delà du développement et de la valorisation d’un fonds qui, déjà, se révèle d’une grande richesse – le LMO, créé en 1958, est relativement jeune mais son excellence n’en est pas moindre – il s’agit aussi de mettre à disposition les résultats de la recherche sur un temps long, et d’en permettre la (ré)utilisation future. Dans ce cadre, en collaboration avec l’Institut des Hautes Études Supérieures et le projet EMAN (Édition de Manuscrits et d’Archives Numériques, ENS-CNRS), nous développerons des modèles d’apprentissage (OCR et HTR) pour la transcription d’objets mathématiques en code LaTeX.

Ces archives de la recherche seront ainsi largement accessibles à la communauté mathématique, qui pourra les explorer et exploiter et, peut-être développer des champs de recherche encore inconnus. On ne peut qu’espérer, par exemple, voir se reproduire un événement comme la découverte de la formule de Riemann-Siegel que Carl Siegel (1896-1981) fit en 1932 dans les archives de Bernhard Riemann (1826-1866).

Emmylou Haffner

Chercheuse post-doctorante, Université Paris-Saclay

Voir la page-projet AMor > ici

Voir une autre « Parole de chercheurs » > ici

 

#ParoleDeChercheurs

 

Une actualité ou un événement à partager avec nous ?

Proposez vos actualités et événements afin qu'ils soient publiés sur le site du CollEx-Persée